Aller au contenu principal

Clément Arnould

VICE-PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DU VAL DE FENSCH (57)

Clément Arnould

Clément Arnould est Vice-président en charge des affaires générales, du personnel et des finances de la Communauté d'Agglomération du Val de Fensch, qui a rejoint l'Agence France Locale en novembre 2014.​

Pour quelles raisons votre collectivité a-t-elle adhéré à l’Agence France Locale et quels sont les avantages à terme que vous souhaitez retirer de cette adhésion ?

Depuis la crise financière de 2008, notre collectivité, malgré une situation financière plutôt satisfaisante, a connu, comme d'autres, des difficultés pour financer  son programme d'investissement auprès des banques traditionnelles.

L'adhésion à l'Agence de financement local, autonome, qui complète l'offre traditionnelle, mais aussi les offres particulières comme par exemple les prêts sur fonds d'épargne délivrés par la Caisse des dépôts, gouvernée à la fois par des élus et des techniciens, permet de se financer directement à des taux intéressants (directement sur le marché obligataire) et avec des marges faibles (0,7 point, à terme encore moins).

D'ailleurs, la concurrence instaurée de fait a certainement permis d'amplifier la baisse des marges bancaires relevées depuis un an.

Quelle était selon vous la nécessité de la création d’une telle agence en France ?

L'Agence France Locale est née de la volonté des collectivités territoriales et locales de piloter elles-même un outil de financement de leurs investissements, tout en restant un acteur complémentaire des banques traditionnelles.

La crise de 2008 n'a fait que démontrer le bien-fondé de cette démarche, et au vu des expériences réussies, notamment en Europe du Nord, l'Agence permet une optimisation financière sécurisée pour les collectivités adhérentes.

En outre, l'Agence France Locale permet aussi d'éviter les chocs de liquidités constatés récemment.

L’adhésion à l’Agence France Locale véhicule un message fort d’autonomie financière, de responsabilité et d’indépendance vis-à-vis d’un pouvoir centralisé. Y a-t-il eu ou est-il prévu une communication auprès des habitants de la collectivité les informant de cette prise de position ?

L'adhésion à l'Agence France Locale a été décidée par le conseil communautaire du 18 septembre 2014. Pour le moment, c'est par ce seul moyen que nous avons communiqué. Notre adhésion à l'Agence étant toute récente, il est bien sûr encore trop tôt pour profiter pleinement des bénéfices de ses services.​