Aller au contenu principal

Raphaël GUERRERO

Vice-Président aux finances, Métropole de Grenoble

Raphaël GUERRERO

« En 2018, la Métropole a mobilisé un emprunt de 3 millions d’euros auprès de l’Agence France Locale contribuant au financement de la construction de la centrale de cogénération, dite Biomax, qui permettra de remplacer un équipement fonctionnant au fioul lourd et d’alimenter avec du bois local entre 15 000 et 20 000 logements en chauffage et 10 000 logements en électricité. En optimisant les rendements énergétiques, un tel équipement permettra de contribuer à la maîtrise du prix de vente aux usagers. D’un coût de 57,6 millions d’euros (HT), l’équipement devrait être livré en mars 2020. Il s’agit du plus gros investissement sur le réseau de chauffage urbain depuis 1992, un réseau, déjà le deuxième à l’échelle nationale, présent sur 7 communes et ayant vocation à se développer encore davantage. »

Raphaël GUERRERO
Vice-président aux finances, Métropole de Grenoble

GrenobleGrenoble